jeudi, juin 23, 2005

Voici ce que je sors de ma tête quand je m'ennuie ferme dans un train depuis des heures... Avec des bouts de papier et un feutre, c'est suffisant pour occuper une bonne demi heure! et un autre plus logique par rapport à mon travail actuel, enfin celui que je suis censée faire en tout cas

4 commentaires:

Anonyme a dit…

(solo)
Oh! Qu'est-ce qu'il pique ce hérisson!
Oh! Qu'elle est triste sa chanson!

(chœur)
Oh! Qu'est-ce qu'il pique ce hérisson!
Oh! Qu'elle est triste sa chanson!

(solo)
Hmmm.... C'est un hérisson, qui piquait, qui piquait
Et qui voulait qu'on l'caresse-resse-resse
On l'caressait pas pas-pas-pas-pas
Non pas parce qu'il piquait pas, mais parce qu'il piquait

(chœur)
C'est un hérisson, qui piquait, qui piquait
Et qui voulait qu'on l'caresse-resse-resse
On l'caressait pas-pas-pas-pas-pas
Non pas parce qu'il piquait pas, mais parce qu'il piquait

(solo)
Oh! Qu'est-ce qu'il pique ce hérisson!
Oh! Qu'elle est triste sa chanson!

(hérisson)
Quelle est la fée dans ce livre,
Qui me donnera l'envie d'vivre?
Quelle est la petite fille aux yeux bleus,
Qui va m'rendre heureux?

(chœur)
Quelle est la fée dans ce livre,
Qui lui donnera l'envie d'vivre?
Quelle est la petite fille aux yeux bleus,
Qui l'rendra heureux?

(Émilie)
Moi, je ne vois que moi,
Il n'y a que moi,
Dans ce livre là.
Moi, je ne vois que moi,
Il n'y a que moi, dans ce livre làà-là.

Là-là-là-là-là-là-là-là
Là là-là-là-là-là-là-là-là-là-là-là-là
Là-là-là-là-là-là-là-là
Là là-là-là-là-là-là-là-là-là-là-là-là

(solo)
Émilie est allé caresser le hérisson

(Émilie)
Elle n'est plus triste
Cette chanson
J'ai caressé le hérisson

(chœur)
Il n'est plus triste
Le hérisson
Elle a caressé la chanson

(solo)
Mais non! Le hérisson!

(chœur)
Mais non! Le hérisson!

(hérisson)
Pom pom

(Le reste est récité)

(le conteur)
Demande-lui pour le prince…

(Émilie)
Hérisson, nous sommes à la recherche du prince charmant…

(hérisson)
Ah, c'est toujours pareil, un prince charmant… Les gens sont toujours à la recherche des princes charmants, mais jamais des hérissons…

(Émilie)
Mais, c'est pour la sorcière, pour qu'elle devienne une princesse !

(hérisson)
Une princesse, la sorcière ? C'est toujours pareil… Les gens sont toujours à vouloir changer les sorcières en princesses, mais jamais les hérissons qui piquent en hérissons qui ne piquent plus… Enfin, tournez ma page, et bonne chance. Vous finirez bien par le trouver, ce prince charmant…

(siffle…)

Ding, Ding!

Emmanuelle a dit…

je connais cette chanson par coeur.
Emilie jolie tourne en boucle dans la voiture et puis Brassens...j'adore.
Inconsciemment j'ai donc dessiné un univers semblable, faut croire...

poipoipanda a dit…

j'aime beaucoup le style !

Emmanuelle a dit…

merci beaucoup poipoi